L’Eurovoyageur

ciie_1Vendredi le 10 mars 2017, M. Harnisch, intervenant du Centre d’Information des Institutions Européenne est venu à l’école pour faire une animation sur la construction européenne dans la classe de CM1/CM2.

Au cours de cette animation, l’intervenant a abordé, les symboles, l’histoire et la géographie de l’Union, ainsi que les drapeaux, les capitales, les traditions et les spécificités des 28 États membres.

Dans la deuxième partie de l’Eurovoyageur, les enfants regroupés en quatre équipes sont partis à la découverte des 28 pays de l’Union européenne à travers un jeu de questions/réponses. Des documents sur l’Europe (carte,…) ont été remis à tous les participants. De plus, la carte Eurovoyageur utilisée lors de l’intervention a été gracieusement offerte par le CIIE à la classe participante.

Pour en savoir plus sur cette animation allez -> ici <-

Voici ci-dessous des rappels des symboles abordés lors de la séance.

[tab:Légende]
Nous avons ainsi appris l’histoire de la princesse « Europe » (crédits CIEE) :

Le nom « Europe » tire son origine d’un personnage de la mythologie grecque. Fille d’Agénor, roi de Phénicie, la princesse Europe vivait à Tyr, sur le bord asiatique de la Méditerranée (aujourd’hui le Liban).

Se passionnant pour les voyages en mer, la jeune princesse rêvait des terres lointaines. Elle avait ainsi pour habitude de se promener, presque chaque jour, au bord de la mer, en regardant vers l’horizon infini.

Zeus, le Dieu des Dieux qui vivait au sommet de l’Olympe, caché par une couche de nuages, avait remarqué depuis quelques temps déjà, la grande beauté de la princesse et son goût pour les aventures et les découvertes. Il tomba amoureux d’elle et décida de l’emmener loin de chez elle, sur de nouvelles terres.

Dans la nuit qui suivit, la princesse fit un rêve étrange : deux terres, ayant l’aspect de femmes, se disputaient la jeune princesse. L’une, la « terre d’Asie », voulait la garder; l’autre, la « terre de la rive opposée », voulait l’emmener en mer sur ordre du roi des Dieux, Zeus.
Se réveillant, la princesse alla au bord de la mer. Subitement, un taureau, puissant mais docile émergea de la mer et persuada la belle princesse de monter sur son dos. Puis il s’envola et emmena la jeune princesse sur l’île de Crète, en Grèce. Là, il prit une forme humaine : ce n’était autre que Zeus (transformé en taureau). Europe tomba, elle aussi, amoureuse de lui. De leur amour naîtront trois enfants et grâce à la princesse, le continent gagna un nom : Europe.

ciie_4

Le mythe de la princesse Europe est aujourd’hui illustré sur la pièce de 2 € grecque, par la représentation d’un taureau portant une jeune femme sur son dos.

ciie5[tab:Drapeau]
Nous avons également appris la symbolique du drapeau européen (crédits : CIIE)

Le nombre d’étoiles sur le drapeau de l’Union européenne n’est nullement lié au nombre d’États membres. Leur nombre invariable de douze, symbolise depuis l’Antiquité grecque, la perfection et la plénitude, à savoir l’état de ce qui est parfait et complet.

Toutes les étoiles sont disposées verticalement sur le drapeau européen, c’est-à-dire avec une branche dirigée vers le haut et deux branches s’appuyant sur une ligne horizontale non apparente (correspondant à la « position » de l’être humain : la tête vers le ciel et les pieds parterre). Elles forment un cercle en signe d’union, mais les étoiles ne se touchent pas, le cercle reste ouvert et permet à d’autres (pays) de se rajouter. Les étoiles ont cinq branches comme l’homme qui a cinq extrémités, cinq doigts, ou cinq sens.

La position des branches des étoiles permet de vérifier que le drapeau européen ne se trouve pas hissé à l’envers.

Le drapeau européen est devenu le symbole par excellence de l’identité européenne et de l’Europe unie. Le nombre d’étoiles n’étant pas en rapport avec le nombre d’États membres, le drapeau ne sera évidemment pas modifié lors des prochains élargissements de l’Union européenne.

drapeau[tab:Hymne]
L’hymne européen désigne l’hymne utilisé lors des cérémonies officielles de plusieurs organismes internationaux européens. Il s’agit d’un arrangement d’environ deux minutes du thème musical de l’Ode à la joie, dernier mouvement de la Neuvième symphonie écrite en 1823 par Ludwig van Beethoven. Ce thème est actuellement utilisé par l’Union européenne et également par le Conseil de l’Europe.

[tab:La monnaie]

ciie10

La monnaie unique : l’Euro est devenu le 1er janvier 1999 la monnaie unique européenne.
Les billets et les pièces en euro circulent depuis le 1er janvier 2002.

euro
ευρώ (grec)
евро (bulgare)
evro (slovène)
ewro (maltais)

ciie9

Le logo de l’euro est inspiré de l’epsilon grec, berceau commun de la civilisation européenne, et par la première lettre du mot Europe. Les deux traits parallèles symbolisent la stabilité de l’euro.

ciie7

[tab:Journée de l’Europe]

Les idées fondatrices de l’Union européenne ont été énoncées pour la première fois le 9 mai 1950 par Robert Schuman, alors ministre français des affaires étrangères.

C’est la raison pour laquelle le 9 mai reste une date hautement symbolique pour l’Union.

ciie_6[tab:La devise]

« In varietate condordia »
(latin)

« Unie dans la diversité »

Cette devise caractérise la manière dont les Européens se sont rassemblés, en créant l’Union européenne, pour œuvrer en faveur de la paix et de la prospérité, s’enrichissant ainsi des différentes cultures, traditions et langues du continent.

ciie4

[tab:END]

 

 

Ce contenu a été publié dans Reportages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.